Blog-Invest pour l'investisseur avisé

Il existe des milliards de possibilités de s'enrichir mais une seule pour rester pauvre: ne rien faire


Rejoignez la Formation

Quand le monde perd son goût

Posté le 26 mai 2015 par Joël | 4 Commentaires

L’humain a un pouvoir d’accommodation exceptionnel. C’est ce qui lui permet de survivre sur la quasi totalité de la surface de la terre ferme. Et, au delà, il a créé des moyens pour survivre dans les plus grandes profondeurs de la mer et même dans l’espace. Vous imaginez-vous aller dans l’espace? Ce serait formidable, unique, merveilleux,… et pourtant, dans les films de sciences fiction, les acteurs ont rarement l’air émerveillés de leur situation. Ils font leur boulot, et c’est tout. Serait-ce merveilleux de pouvoir prendre sa voiture et de pouvoir choisir sa direction verticale comme on choisirait le nord ou l’ouest? En fait, non… ça deviendrai banal. Au début, on y croit pas, puis on trouve ça génial et ensuite, on se demande quand on va enfin pouvoir passer à la vitesse supérieure. Au départ, on trouvait génial le fait de sortir son téléphone de sa poche pour appeler ses proches, maintenant la plupart des gens n’ont plus aucune considération pour un téléphone qui ne fait pas aussi appareil photo, GPS, ordinateur et console de jeu. L’humain crois que son état actuel est immuable, puis il crée ou découvre, utilise et jette, depuis des millénaires et quelque soit son âge. (Lire la suite)

Les peurs ne méritent pas la place qu’on leur accorde

Posté le 18 mai 2015 par Joël | Aucun Commentaire

Peur irrationnelle, peur inconsidérée, toute peur est liée à la peur de la mort et à notre instinct de survie. L’Homme est un animal comme les autres qui fuit le danger pour sa propre sécurité et pour sa survie. Imaginez un monde sans peur? Cela ferait bien longtemps que l’Humain serait mort. L’Homme qui n’a pas peur du froid mourrait de froid, celui qui n’a pas peur de manquer de nourriture ne ferait pas de réserve avant l’hiver et mourrait de faim, celui qui n’a pas peur des animaux sauvage se ferait certainement boulotté par le premier jaguar qui passe. Dernièrement, si certains pays n’avaient pas eu peur de la guerre ou de la bombe atomique, le monde entier aurait été un vaste champ de ruines fumantes débarrassé de toute vie. Pourtant, à certains moment de l’histoire, certains n’ont pas eu peur de se mettre en avant, de déclarer haut et fort leur découverte. Les premiers hommes qui ont déclaré que la terre est ronde ont subit quelques atrocités avant de succomber sur le bûcher. Il a fallut prouver  de plusieurs manière que, en effet, la terre est sphérique avant que cela n’entre dans les esprits. Les croyances sont dures à changer, mêmes si elles ne se basent que sur la parole d’une seule personne. Par exemple, quand j’ai voulu devenir indépendant, j’ai croisé énormément de personnes qui m’ont dit: il y en a pleins qui se plantent chaque année. Tous étaient employés…

(Lire la suite)

De retour après deux ans

Posté le 12 mai 2015 par Joël | 2 Commentaires

Mon dernier article datant d’il y a un an… mais à ce moment là, je ne bloguais déjà plus « correctement » depuis presque un an. Du moins, c’était ma sensation. Tout prenait l’eau, car tenter de régler mes problèmes personnels me prenait l’énergie que je ne pouvais plus mettre dans mon boulot, mon blog ou mes investissements. Mon travail prenait du retard, j’ai loué certains de mes appartements à des personnes peu (pas du tout) recommandables et lorsque je parvenais à m’en débarrasser, je n’avais pas l’énergie de gérer la relocation et je prenais n’importe qui. Cela m’a poussé à prendre du recul par rapport à moi-même, à ce que je voulais depuis des années de vie bridée. Et quand je parle de vie bridée, c’est moi qui ait posé des limites qui ne me convenaient pas. En quittant mon emploi, j’ai bien compris que la liberté est d’abord dans son coeur et sa tête. C’est vous qui choisissez l’autorité que revêtent les personnes de votre entourage. Si vous estimez qu’il est bon pour vous de remettre votre sort dans les mains d’un petit chef au sein d’une multinationale, comme des millions d’autres personnes sur cette planète, c’est très bien pour vous, vous trouverez toujours ce genre de situation. Personnellement, j’avais choisi un autre chemin il y a cinq ans et je continue à le parcourir. Je pourrais vous raconter ça en détails dans un article ultérieur car OUI…
(Lire la suite)

Les CFD ou Contract For Difference

Posté le 28 mai 2014 par Joël | 5 Commentaires

Dans le monde financier, il existe une multitude de produits financiers aussi complexes les uns que les autres. Certains sont très simple à comprendre dans leur fonctionnement. Une action est une part d’une société dont le prix évolue en fonction de la manière dont il est échangé sur un marché boursier. Si la société se porte mal, les détenteurs de parts auront tendance à vouloir s’en débarrasser le plus vite possible, souvent au prix du meilleur acheteur. Si la société se porte bien, des intervenants voudront acquérir ou augmenter leur position et acheter des actions au prix du meilleur vendeur. Les obligations, par contre, sont émises par les entreprises afin de financer une opération, un investissement sur une période déterminée. Pour récompenser les investisseurs, l’entreprise verse des intérêts à chaque échéance (généralement annuelle), à un taux connus à l’avance (lorsque le taux est fixe), jusqu’à la date de cloture de cette obligation (un an, trois ans, 10 ans,…). Dans ces deux cas, l’émission de ce type de produit permet à l’entreprise d’obtenir des fonds nécessaire à son accroissement ou à sa survie dans certains cas (je ne vous conseille pas d’investir dans la survie d’une entreprise). Mais qu’en est-il des options, CFD, futures, warrant, SRD, turbos,… ?
(Lire la suite)

Les produits dérivés sur les marchés boursiers

Posté le 30 janvier 2014 par Joël | 4 Commentaires

Le monde des marchés financiers est rempli de surprises. Je parle bien des marchés financiers au sens large, regroupant tout ce qui peut se négocier: gré à gré, produits un organisme de régulation, produits émis par une société,… Et dans cette jungle, acheter des actions en bourse ne représente qu’une minuscule partie de ce qu’il est possible de faire. Les produits dérivés, bien plus nombreux, sont tous les produits qui fluctuent en fonction de l’évolution d’un produit appelé « sous-jacent ». Le sous-jacent peut être une action, le taux d’intérêt d’un pays, un métal précieux, une devise, une matière première,… Ces produits sont, au départ, conçus afin de permettre au détenteur de titres, de matières premières,… de se prémunir contre un éventuel mouvement de prix qui lui serait défavorable ou, simplement, de fixer le prix de son produit dès la commande par un client. (Lire la suite)

keep looking »